RapportMission 6 TSHOPO mars2016 v17

RapportMission-6-TSHOPO_mars2016_v17

RAPPORT DE MISSION DE TERRAIN N°6
Observation Indépendante de la mise en Application de la Loi Forestière et de la Gouvernance (OI–FLEG)
Titres forestiers concernés : titres industriels (003/11, 022/11 et 046/11) Localisation des titres : Province de la TSHOPO, Territoires UBUNDU et BAFWASENDE Sociétés : LA FORESTIERE, BEGO CONGO et CFT.
Date de la mission : du 13 au 25 mars 2016 Type de mission : Mission conjointe Ministère de l’Environnement Conservation de la Nature et Développement Durable (MECNDD) – Observateur Indépendant de la mise en application de la loi forestière et de la gouvernance (OI-FLEG/ OGF).

Avis de recrutement d’un expert forestier_projet SCAEMPS

Avis de recrutement  d’un expert forestier_projet SCAEMPS

Avis de recrutement d’un expert forestier_projet SCAEMPS

 

 

Avis de recrutement d’un Expert Forestier
Poste: Expert Forestier Lieu d’affectation : Kinshasa, commune de la Gombe. Déplacements réguliers dans les régions forestières de la RDC. Organisation : OGF, projet OI-FLEG RDC Nature du contrat : CDD (5 mois) Début de contrat : 15 novembre 2015 Clôture des candidatures : 5 novembre 2015 Temps de travail: Plein temps (100%)

Présentation du projet :
Le projet « Strengthening Central Africa Environmental Management and Policy» (SCAEMPS) contribue d’assurer la transparence ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière en impliquant la société civile.
Ainsi, l’Observatoire de la Gouvernance Forestière (OGF) organisation de droit congolais qui participe sur une durée de 12 mois, à la mise en œuvre de la composante Forest Transparency Initiative (FTI) de SCAEMPS en RDC avec l’appui technique de WRI . Le but principal est de contribuer à l’application des principes de bonne gouvernance dans les activités forestières et de fournir un appui pour l’amélioration du contrôle forestier en RDC.
Ce projet permettra également à OGF de continuer la mise en œuvre de son mandat d’Observateur Indépendant conclu avec le MEDD.
Pour rappel, le travail de l’Observateur Indépendant consiste essentiellement à :  Conduire des missions d’observation des activités forestières dans les principales provinces forestières conjointement avec l’administration forestière  Proposer et appuyer la mise en œuvre des stratégies et procédures efficace de contrôle forestier au bénéfice de l’administration forestière  Analyser les observations faites sur le terrain  Analyser le cadre juridique et institutionnel relatif à l’activité forestière  Produire des rapports de missions, des notes d’analyses, des notes de briefing….  Diffuser l’information forestière selon des procédures précises  Former sur l’utilisation des techniques de détection d’infraction et même sur le traitement des infractions forestières et le suivi efficace des contentieux.  Impliquer les membres de la société civile dans la mise en œuvre des activités de l’observation indépendante par l’information et la formation.
Responsabilités :
Placé sous la supervision directe du Coordonnateur de OGF, l’Expert Forestier est chargé de :
Activités de terrain
 Préparation des missions de terrain : collecte des documents nécessaires et réconciliation de l’information (cartes, équipement, limites des titres, documentation officielle, participation des populations locales, autochtones et de la société civile, autres sources).  Réalisation des missions conjointes MEDD/OGF et des missions indépendantes, afin d’identifier l’étendue et la nature de l’exploitation forestière dans les zones identifiées, en consultant régulièrement le Chef d’équipe (missions de 1 à 4 semaines en forêt ou au-delà en cas de nécessité notamment le cadre de vérification/suivi conjoint du respect de la légalité du bois.).  Travailler de manière rigoureuse et objective, en utilisant les procédures de contrôles établies au sein du projet des critères et indicateurs prévus, et en cherchant à collecter toutes les informations justificatives qui peuvent leur être liés (points GPS, photos, documents divers).  Se rendre volontaire et prêt à travailler, se déplacer ou contribuer avec l’équipe au bon déroulement des missions de terrain et ce, sans stricte considération des horaires de bureau prévus afin de faciliter l’efficacité générale des missions, notamment logistique.  Fournir des données géographiques précises pour chacun des points identifiés devant être renseigné, en utilisant le GPS et les cartes topographiques.  Collecter des informations concernant les stratégies et les activités menées par les différents acteurs : organismes gouvernementaux, fonctionnaires déconcentrés, exploitants, communautés locales et autres individus concernés ou impliqués dans les pratiques d’exploitation forestière, et d’exploitation illégale. Les sources d’informations seront à la fois officielles et non officielles, et comprendront des responsables administratifs du secteur forêt/environnement, et les autres acteurs concernés par la légalité de l’exploitation forestière, les exploitants, les populations locales, les syndicats patronaux.  Participer à l’élaboration de la stratégie à mener lors des activités de terrain.  Exécuter toutes autres activités liées aux missions
Activités de collecte et d’analyse d’information
 Identification des questions et problèmes liés à l’exploitation forestière en particulier et à la légalité du bois en général, et l’exploitation forestière illégale en RDC, et apport de suggestions pour une amélioration du système actuel  Assurer le suivi des cas recensés par le projet (en identifiant les enjeux et les acteurs impliqués).  Revue bibliographique régulière au sujet des forêts et des industries qui leur sont liées (supports : rapports, journaux, internet, autres)  Assurer une communication fluide avec les agents du MECNT ; des contacts réguliers permettant de trouver des réponses aux interrogations au fur et à mesure des activités.  Assurer une communication étroite avec l’équipe du projet, afin d’assurer une connaissance partagée et optimale de l’avancement du Projet, et des activités de chacun.
Rapports
 Participer à la rédaction des rapports de mission, reprenant, selon le canevas prévu pour les rapports de l’OIF, tous les points relevés lors du contrôle de terrain suivant la liste des critères et indicateurs utilisée en les justifiant de manière systématique sur la base de toutes les données récoltées (points GPS, photos, documents officiels et de chantier, etc.)  S’assurer de l’exactitude des informations dans les rapports, avec une attention particulière sur : la fiabilité de la source de l’information ; la rigueur du travail de recoupement d’informations ; la pertinence des conclusions et recommandations proposées.  Participer à la rédaction ou à la révision des autres rapports liés aux activités du Projet : comptes rendus, notes de briefing, rapport final.
Réunions
 Participer aux réunions menées avec le secteur privé, ou d’autres acteurs appropriés ;  Participer sur demande du Chef d’équipe ou du Coordonnateur de projet, aux réunions des Commissions ad hoc si ils en expriment la demande. ;  Collaborer à la planification, la réalisation et le suivi des réunions.
Administration
 Support ponctuel à des questions administratives  Collecte de documents administratifs auprès des services du MECNT, ou autres services dans le cadre du suivi de la légalité du bois
Activités liées à l’implication des ONG
 Soutenir l’émulsion d’un réseau de relais d’ONG de la société civile et le transfert par l’intégration progressive des acquis de l’OI audit réseau ;  Favoriser la diffusion des acquis de la formation et des informations liées au Projet envers les ONG du réseau ;
Profil des candidatures recherchées:
 Avoir un diplôme universitaire en foresterie ou agronomie  Capacité à travailler rapidement et gérer les délais (traitement de données et rédaction)  Avoir des connaissances avérées en cartographie forestière et en système d’information forestière  Avoir une excellente maîtrise des logiciels Word et Excel (un petit examen vous sera demandé)  Avoir des connaissances avérées en gestion de l’outil informatique et des logiciels de cartographie ou même de cartographie participative.  Savoir rédiger des rapports de mission et autres (un petit examen vous sera demandé)  Pouvoir se servir et exploiter les données d’un GPS  Avoir un esprit d’équipe  Avoir des connaissances en matière de législation forestière de la RDC  Avoir une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans une organisation de la société civile congolaise impliquée dans le suivi des activités forestières  Etre familier(e) aux missions de terrains (en forêt)
 Parler Lingala
Dossier de Candidature :
 Un CV actualisé (incluant 2 personnes de référence)  Une lettre de motivation d’une seule page (présentation libre)  Facultatif : une lettre de recommandation d’un ancien employeur ainsi que ses différents contacts : email, téléphone et adresse.
Les candidatures devront être envoyées (simultanément) par email à l’adresse suivante : ogfrdc@gmail.com
Le dépôt des dossiers devra se faire au plutard le 5 novembre 2015 à 12h 30’. Tout dossier incomplet ou arrivé en retard ne pourra être considéré.
Seuls les candidats retenus seront convoqués pour un entretien.

Appel à Candidature – Internet

Appel à Candidature – Internet

Appel à Candidature – Internet

 

Appel à candidatures
Comme annoncé au cours de la dernière réunion du consortium qui a consacré sa naissance, Funding Facility (FF), MOABI met à la disposition des OSC de la RDC une subvention visant à soutenir le processus REDD.
Objectif l’objectif global Funding Facility est d’aider les porteurs de projet REDD à adapter leurs activités par rapport (i) aux attentes des populations locales, (ii) aux directives de la CN-REDD et (iii) aux exigences de réduction des émissions dues à la dégradation et à la déforestation, telles qu’édictées par la communauté internationale. Les objectifs spécifiques du FF sont de financer les OSC qui s’investiraient dans le renforcement ou l’évaluation des activités des projets REDD. Le montant maximal attribué à chaque candidature est 10 000 USD.
Critères d’appréciation des dossiers Cinq critères d’appréciation ont été retenus: o Pertinence : Les experts du Funding Facility (FF) analyseront la pertinence des interventions proposées par les OSC, eu égard : i) aux objectifs de la REDD+ (pertinence environnementale), ii) aux besoins et priorités des groupes cibles (pertinence au niveau du bénéficiaire), iii) à l’environnement socio politique de la RDC (pertinence stratégique), iv) au potentiel de réplication des projets. o Efficacité : Les experts du Funding Facility analyseront l’efficacité des activités proposées par les OSC eu égard : i) à la qualité de la réalisation des objectifs du projet, ii) aux éléments qui ont favorisé ou entravé la réalisation des objectifs au stade actuel de la mise
P a g e 2 | 3
en œuvre ainsi qu’aux facteurs qui l’ont influencé pour en tirer des leçons iii) à l’implication et au soutien par toutes les parties prenantes, iv) enfin, au niveau d’atteinte des objectifs spécifiques. o Efficience : Les experts du Funding Facility analyseront l’efficience des activités des projets par rapport : i) aux coûts d’investissements prévus pour la mise en œuvre du projet ii) au degré de contribution/d’implication des partenaires, iii) aux écarts majeurs enregistrés entre le lancement des activités et leur niveau d’exécution final. o Viabilité : La viabilité sera analysée au regard : i) du contexte politique et institutionnel (soutien politique, capacités institutionnelles), ii) des paramètres socio-économiques (appropriation par les communautés locales), iii) de la pérennité des activités du projet. o Impact : Les experts du Funding Facility analyseront l’impact par rapport à la contribution des projets des OSC dans l’atteinte des objectifs globaux du gouvernement de la RDC (CNREDD) Les objectifs spécifiques se déclinent de la manière suivante :  Reconstituer la chaine des résultats du projet.  Dresser une matrice (SWOT) en mesure d’influencer la vision du projet par la critique du cadre logique ou du document de stratégie  Formuler des recommandations pouvant orienter des stratégies de mise en œuvre adaptées aux contextes des différents milieux d’exécution du projet.
Comment soumissionner? Les ONG de droit congolais qui souhaitent bénéficier d’une subvention du Funding Facility peuvent envoyer un dossier de candidature : – aux adresses mails suivantes : essylotl@gmail.com & lumbuenamo@hotmail.com – à l’adresse postale suivante : C/O Essylot LUBALA Coordonnateur OGF, Immeuble BCDC, 12ème étage à Kinshasa Gombe. Les dossiers de candidatures doivent être composés des pièces suivantes :  Les références juridiques de l’association (F92, agréments du ministère de tutelle, copie du statut, etc.)  Une proposition technique et financière d’un maximum de 10 pages incluant une présentation de l’ONG, un résumé exécutif du Projet, son cadre logique et le chronogramme d’activités  Les cursus des 2 principaux dirigeants de l’association (CV)  Un résumé du rapport d’activités des 18 derniers mois.
P a g e 3 | 3
Modalités d’attribution des subventions L’attribution des fonds du FF en soutien des actions des ONG devra suivre le processus suivant : 1. Envoi par l’ONG de la proposition de projet au comité d’experts du FF selon les instructions fournies ci-dessus ; 2. Sélection du Comité d’Experts du FF; 3. Envoi par le Funding Facility à l’ONG d’une « lettre d’engagement » précisant l’objet, le montant total de la subvention, les échéances et les conditions de versement. 4. Ordonnancement des paiements suivant le planning convenu par chèques ou virements bancaires
Gestion des fonds attribués à l’ONG  Les subventions accordées par le FF seront mises en comptabilité de l’ONG qui fournira au FF un rapport d’utilisation du fonds.  L’ONG utilise ces fonds suivant les accords donnés par le Comité d’Experts du FF  La part des subventions accordées par le FF qui ne serait utilisée devra être remboursée au FF.  De même, la part des subventions accordées par le FF utilisée à d’autres fins que celle prévue dans la demande de l’ONG et reprise dans l’accord du Comité d’Experts devra être remboursée au FF.  L’octroi d’une nouvelle tranche de financement sera conditionné par le passage par un contrôle financier et technique des activités en cours de réalisation.
Echéancier  31 Mai 2015 : Date limite de dépôt des candidatures ; transmission des dossiers aux membres du Comité d’experts;  Juin 2015 : Réunion d’évaluation des projets ; Signature des « lettres d’engagement » entre les experts du FF et les projets des OSC retenus ; Versement du premier décaissement et lancement des activités.  Fin Juillet 2015 : Réception du premier rapport d’activités des OSC ; Etude des rapports par le Comité d’experts ; Réunion de validation des rapports par le Comité d’experts ; Versement de la deuxième tranche.  Septembre 2015 : Réception du dernier rapport d’activités des OSC ; Etude des rapports par le Comité d’experts ; Réunion de validation des rapports par le Comité d’experts ; Versement de la dernière tranche des subventions. Pour toute demande d’information complémentaire, veuillez-vous adresser à : – M. Essylot Lubala ; essylotl@gmail.com ; Tel. 0999910795 – M. Raymond Lumbuenamo ; lumbuenamo@hotmail.com ; Tel. 097600610