Improving forest governance through independent monitoring in the Democratic Republic of Congo: MOABI

0
17

 

1. Informations de base sur l’organisme demandeur 

IIASAInternational Institute for Applied Systems Analysis, est le principal porteur du projet. C’est une organisation non gouvernementale de recherche autrichienne spécialisée dans les analyses des données spatiales.

Site Web: www.iiasa.ac.at

Au niveau national; le projet est implémenté par deux ONG Congolaises à savoir OGF et OSFAC. OSFAC : est un centre de formation mis en place pour les SIG et la télédétection.

Ste web : www.osfac.net

Ce projet a débuté en Juillet 2013, à la suite du Projet Moabi dont les activités se sont déroulées de Juin 2011 à Juin 2013. Il est financé par l’Agence de Coopération et de Développement Norvégienne (Norad).

L’objectif de notre nouveau Projet est d’améliorer la gouvernance forestière afin d’appuyer la mise en oeuvre de la REDD +, tant à l’échelle nationale qu’à l’échelle des projets.

OGF est responsable de :

OGF sera responsable pour les composantes du champ et de l’engagement communautaire de ce projet. Ils atteindre les objectifs suivants:

1. Travailler en coordination avec l’Unité de coordination REDD (CN REDD) et d’exécution des projets REDD + pour concevoir un cadre juridique qui sera testé au cours d’une enquête de terrain indépendante.

  1. Développer une méthodologie de surveillance indépendant pour un projet REDD+ et d’intégrer avec le développement de la plate-forme de mécanisme de règlement des griefs et des centres de projet REDD+
    3. Approche pilote de surveillance des forêts dans un REDD + cible projet et établir un réseau communautaire sur le site du projet à travers la formation et les subventions basées sur la performance
  2. Renforcer les capacités au sein des organismes gouvernementaux et des groupes de la société civile pour mener la surveillance des forêts et utiliser la plate-forme MOABI 2.0
  3. Rédiger des rapports de surveillance des forêts et de diffuser à travers la mise en œuvre de la REDD+ et l’approche de surveillance des forêts

OGF est bien placé pour atteindre ces objectifs. Il a mené un certain nombre d’enquêtes sur le terrain en collaboration avec les autorités forestières et de la société civile à des concessions forestières en RDC. Agissant comme un observateur indépendant de Forest Law Enforcement et la gouvernance (OI-FLEG), OGF et leurs partenaires de recueillir des preuves de l’exploitation forestière qui a eu lieu au-delà des limites convenues de concession de répartition ainsi que l’exploitation par des acteurs illégaux. Leur méthode commence par la collecte de données administratives, qui est comparé à toutes les lois régissant les différentes opérations sur le terrain.

Les rapports de OGF ont été utilisées pour traiter un certain nombre de violations de code dans les concessions forestières. Leurs méthodes seront reproduits pour appuyer le suivi de la REDD + du projet et leurs représentants ont déjà rejoint les discussions organisées par le CN-REDD sur la façon de concevoir le mécanisme de règlement des griefs proposé. OGF tisse aussi un partenariat avec Réseau Ressources Naturelles (Réseau Ressources Naturelles – RRN), une ONG de la RDC a également porté sur la transparence de la forêt, avec un des plus grands réseaux de base de l’environnement en RDC. RRN fournira un large éventail pour engager les militants et les acteurs de l’environnement à fournir des informations sur le terrain sur les questions de gestion des ressources naturelles.

LEAVE A REPLY